Realpolitik.tv, la géopolitique sur le net, depuis 2010. Site fondé par Aymeric Chauprade

KO lourd pour les diplomaties américaine et allemande

KO lourd pour les diplomaties américaine et allemande

KO lourd pour les diplomaties américaine et allemande

Sans réelle surprise pour les lecteurs de Realpolitik.tv et au grand désespoir de la presse française, Vladimir Poutine vient de remporter, en Ukraine, une nouvelle victoire contre la diplomatie américaine. Il ne reste aux États-Unis que le scénario de la guerre civile, qui consisterait à soutenir et armer les ultra-nationalistes de l’ouest de l’Ukraine, comme ils l’ont fait en Croatie, il y a 20 ans, de concert avec l’Allemagne.

Xavier Moreau

Xavier Moreau

Pour l’Allemagne aussi, la défaite est cuisante et surtout inhabituelle, après 24 ans de succès en Europe, contre la France et la Russie. Le remplacement de l’atlantiste extraverti, Guido Westerwelle, par le sobre social-démocrate, Frank-Walter Steinmeier, n’a rien changé à la donne géo-stratégique. Il est clair que désormais la Russie et l’Allemagne vont s’affronter pour le contrôle de la Mitteleuropa. Outre le contrôle politique de l’Ukraine, l’accord de coopération aurait permis à l’Allemagne de ruiner l’industrie ukrainienne, comme elle s’efforce de le faire en France et bientôt en Pologne, grâce à l’euro. Le plus grave, sans doute, pour le gouvernement allemand, est que leur candidat, Vitali Klishko, a montré à toute l’Ukraine qu’il était un imbécile.

Nous apprécions donc l’extrême sagesse de la diplomatie française de ne s’être pas compromise dans cette affaire intérieure ukrainienne, perdue d’avance. Débarrassée de la Syrie, appuyée par Jean-Pierre Chevènement, la diplomatie française peut désormais ouvrir une nouvelle ère dans sa relation avec la Russie. Les médias français l’ayant bien compris, se sont efforcés de déformer la déclaration de Laurent Fabius au sujet de Sotchi. Il n’était pas prévu que François Hollande s’y rende, et cela n’a rien de politique. Les JO d’hiver sont un événement international mineur.

Il en va de même pour la libération de l’un des plus grands criminels de l’ère Eltsine, Mikhail Khodorkowski. Selon les journalistes du Monde, Vladimir Poutine, après avoir ridiculisé les États-Unis en Syrie et en Ukraine, aurait succombé devant l’épouvantable perspective, de l’absence des dirigeants occidentaux à Sotchi, et de voir défiler une poignée de militants homosexuels ou de Greenpeace. Même si le fanzine subventionné n’a plus les moyens de s’offrir régulièrement les analyses de chercheurs compétents, il est tout de même étonnant qu’il n’ait trouvé pour commenter un sujet aussi sérieux que Marie Jégo, Hélène Sallon ou Galia Ackerman. La libération de Khodorkowski est évidemment l’affirmation que Vladimir Poutine ne craint personne en Russie ou sur la scène internationale.

Lorsque Marie Jégo avait interrogé Mikhail Khodorkowski en 2011, elle avait évoqué Alexei Pitchuguine, l’ancien chef de la sécurité de Yukos, emprisonné pour l’assassinat, en 1998, du maire de Neftyugansk, Vladimir Petukhov. Ce dernier réclamait à Yukos le paiement des impôts à la ville et avait entrepris une grève de la faim. Pitchuguine avait poussé la délicatesse jusqu’à faire assassiner le maire encombrant le 26 juin, jour anniversaire de l’oligarque. On peut regretter que Marie Jégo n’ait jamais interrogé Farida Islamova, la femme de Vladimir Petukhov. Cette veuve courageuse aurait beaucoup à apprendre sur Khodorkowski et Yukos aux lecteurs du « Monde ».

Xavier Moreau

Crédit photo : sugarmeloncom via Flickr (cc)

Auteur

Xavier MoreauSaint-Cyrien et officier parachutiste, titulaire d'un DEA de relations internationales à Paris IV Sorbonne, spécialisé sur les relations soviéto-yougoslaves pendant la guerre froide. Fondateur d'une société de conseil en sûreté des affaires, installé en Russie depuis 14 ans, travaillant également sur l'Ukraine, le Kazakhstan et la Serbie.Voir toutes les publications par Xavier Moreau →

6 commentaires

  1. véritéoblige
    véritéoblige22 décembre 2013

    Concernant le sieur Mikhail Khodorkowski on peut lire un parcours peu ragoûtant sur:
    http://www.planetenonviolence.org/La-Mafia-Juive-Russe-L-Affaire-Khodorkovsky_a2344.html

    Il ne faut pas s’attendre ce que la presse mainstream nous fournisse les détails sur ce personnage.

    Quant à l’Ukraine il fallait bien un petit rappel de la « révolution orange de 2004 » orchestrée par l’innommable … !
    Espèrons qu’il n’y aura pas de prochain épisode.

  2. george
    george22 décembre 2013

    Est-ce qu’une note d’humour pourrait commenter votre article de l’histoire européenne qui s’écrit sous nos yeux en lettres de lumière?

    Un défilé des has-been au glorieux passé a plastronné sur l’estrade de Maïdan.
    (Histoire d’indiquer aux Ukrainiens comment ils devaient se comporter librement!)
    Qu’ils échouassent était intrinsèque à leur prestation sur estrade.

    Présentation des acteurs!:

    Tout d’abord l’ineffable ex-président de Géorgie.
    Ce grand monsieur qui portait un gilet pare-balle sous son lourd manteau de cuir lors du déboulonnage de son prédécesseur , affectionne l’originalité dans sa garde -robe, car il a réussi un jour à élever au rang de spécialité culinaire …sa cravate.Qui plus est devant des télévisions assassines!
    On l’avait pourtant bien éduqué en Occident , quand il avait reçu sa bourse d’études: en substance,on lui avait dit:
    « mon grand, l’illustre futur qui t’attends est de fédérer un Caucase anti-russe!
    Echec 1 de la prestation!.

    Ensuite un politicien retraité Polonais hautement euro-septique s’est fait l’avocat du rapprochement avec l’Union européenne.
    Que l’Union ne puisse offrir la Lune aux Ukrainiens est pourtant compréhensible:
    En 1962, Jaroslaw Kazcynski a joué dans un film , avec son regretté frère, dont le titre était:
    « Histoire de deux enfants qui volèrent la Lune! »
    Echec 2 de la prestation!

    Enfin un sénateur américain s’est présenté sur la place de la révolution, pour galvaniser la foule.
    Outre d’avoir été abattu par la défense anti-aérienne nord-vietnamienne, à son palmarès figure son échec à l’élection présidentielle américaine.
    C’est aussi lui qui a rencontré les gentils terroristes en Syrie , ceux qui actuellement se font étriller par l’armée régulière syrienne.
    De sorte qu’il correspond tout -à fait au has-been qualifié pour plomber une action!
    Echec 3 de la prestation!

    Trois coup de gong, pour saluer le KO lourd en question.Ces trois retraités étaient certes qualifiés, s’agissant de retraite!

    Que l’Allemagne soit sollicitée par l’Occident pour démocratiser et libérer l’Ukraine à l’insu de son plein gré est ubuesque:
    Le 21 mai 1949 a été signé le traité de mise sous tutelle américaine de l’Allemagne …jusqu’en 2099, Introduisez juste le mot-clef »Kanzlerakte », pour le vérifier.
    De sorte que Angela (la coquine)aurait peut -être été bien inspirée à continuer de faire du naturisme avec ses ex-copines de RDA, plutôt que de devenir…une femme soumise!

    Les bouleversements qui viennent permettront peut-être de libérer l’Allemagne, auquel cas sa mission téléguidée depuis les USA de conquête à l’Est serait sans objet!

    L’Humour vaincra!

  3. Gomez yves
    Gomez yves22 décembre 2013

    J’apprécie généralement vos commentaires pertinents. Un point dans votre analyse d’aujourd’hui me laisse perplexe. celui où vous dites que l’ Allemagne voulait ruiner l’industrie ukrainienne, après avoir ruiné grâce à l’euro l’industrie française, entre autres.. Permettez moi de m’inscrire en faux contre cette assertion. L’Allemagne n’a rien ruiné du tout. Elle a géré son économie et son industrie avec clairvoyance et en prenant les bonnes décisions. Sauver son industrie exportatrice et pas seulement vers l’Europe. Gérer ses finances avec toute la prudence voulue. Lorsque l’on regarde le cas de la France, il en est tout autre. Nous avons pris le contrepied de ce qu’il fallait faire :35h, politique de la demande, dépenses publiques de fonctionnement inconsidérées et surtout non prise en compte de la gestion de l’euro avec toute la discipline que cela imposait.
    Lorsque nous regardons les interrogations de A.M au dernier sommet européen sur les obligations des Etats à réorganiser leur politique.. On voit que son souci est bien d’avoir avec elle des Etats assainis et non des épaves qu’il lui faudrait soutenir.. Nous en sommes là..
    Cordialement Yves Gomez

  4. ODIN
    ODIN23 décembre 2013

    Au vu de ce qui se passe en Ukraine et du rôle de l’Allemagne (après les Balkans) les russes peuvent légitimement s’interroger sur le bon côté de la réunification de 1989. Ainsi c’est la manière allemande de remercier la Russie en créant maintenant de l’agitation en Ukraine avec leurs alliés pourris.
    J’ai longtemps cru que les allemands étaient récupérables et bien je me suis trompé.
    La grosse Angela peut continuer à faire du nudisme en RDA, elle a le physique pour cela.

  5. Orthographe
    Orthographe26 décembre 2013

    Erratum :
    La petite ville russe dont le maire fut assassiné s’appelle et s’écrit en français Nefteïougansk, et non pas Neftyugansk. Il y a toute une tradition, qui se perd hélas, de translittération au plus proche de la langue, pour en rendre tous les sons.

    Merci, par ailleurs, pour cet article.

  6. champar
    champar3 janvier 2014

    Vous me mettez un peu de baume au cœur, la diplomatie française ne serait plus aussi stupide qu’elle en a l’air avec cette nullité de Fabius qui n’est capable que d’insulter le président de la Syrie en étant en Jordanie (tout l’inverse d’une vrai diplomate : c’est le roquet qui aboie alors qu’il est incapable de mordre).
    C’est vrai que si la diplomatie française est maintenant inspirée par Jean-Pierre Chevènement qui a une bonne connaissance de l’histoire de France cela peut changer la donne.
    Pour mémoire historique, si la France n’a pas été démantelée après le défaite de Waterloo en 1815, elle le doit au Tsar de Russie qui s’y est totalement opposé alors que les autres vainqueurs voulaient imposer de casser la France.
    Malgré toutes les stupidités qui ont été formulées à son encontre, la Russie a été et peut redevenir une alliée pour la France.

Répondre